6 minutes avec Didier Duret, mandataire du comité référendaire – à Radio-Lac


” Le 27 novembre, les Saconnésiens sont appelés à se prononcer sur un référendum sur une délibération acceptée par le Conseil municipal en novembre 2021 cédant à l’État cinq terrains pour mener l’extension du tram, jusqu’au Grand Saconnex.

“Nous avons assisté à toutes les séances depuis 2019. Le projet a évolué dans le sens de l’élargissement (…) Nous posons le problème des nuisances que pose cette infrastructure gigantesque et que le Grand Saconnex a été maltraité dans cette affaire” a expliqué sur Radio Lac, Didier Duret, le mandataire du comité référendaire, qui s’oppose à ce projet. “On nous a répondu que les alternatives n’étaient pas imaginables et ce pour toutes les variantes que nous avons proposées : notamment l’utilisation des pistes cyclables actuelle. Les Saconnésiens ont l’impression qu’ont introduit le changement climatique sur leur territoire, que l’on va créer un véritable ilot de chaleur en détruisant ces arbres”.

Ce tram fait partie d’un projet global avec de nouvelles voies cyclables, de nouveaux espaces publics et piétons.

“Nous ne voulons pas jeter à la poubelle tout ce projet. Nous comprenons les enjeux mais nous voyons ce que cela signifie pour le Grand Saconnex: cette voute arborée qui descend la route de Ferney. Comme par hasard, quand on rentre en Ville de Genève, cette voute est préservée. Quand on arrive sur le territoire du Grand Saconnex, elle est détruite. Une des nuisances majeures, c’est la fermeture de la route de Ferney entre Morillon et l’Hôtel InterContinental (…) cela va reporter plus de 12’000 voitures dans les quartiers”.

Didier Duret, mandataire du comité référendaire était invité de Béatrice Rul, à 7h35, dans Radio Lac Matin. “

fr Français
X